Découvrez mes derniers articles:
hager

Hager, avec qui je travaille activement pour ChargeMap et Vivre Electrique, recherche actuellement un responsable webmarketing. Comme je sais que ce poste basé à Obernai peut intéresser quelques un de mes lecteurs, je diffuse l’offre complète :

Chef de projet webmarketing

L’entreprise :

Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution de l’énergie électrique dans l’habitat et les bâtiments tertiaires.

Depuis plus de 50 ans, le groupe franco-allemand conçoit des systèmes innovants et pratiques, synonymes de confort et de sécurité pour l’usager et de facilité de mise en œuvre pour l’installateur.

Vos missions :

Mise en œuvre, gestion et pilotage des projets webmarketing portant prioritairement sur le site Hager.fr (génération de trafic et de contacts qualifiés/leads, campagnes ponctuelles ou plan annuel, SEO, SEM, affiliation, display, e-mailing, mini-sites dédiés, social media, etc…).

  • Mise en Online Blackjack place des développements en collaboration avec les équipes techniques.
  • Gestion du planning (définition des tâches, organisation de réunions, …).
  • Reporting et analyse des actions (tableaux de bords, indicateurs clés).
  • Veille concurrentielle (benchmarking).
  • Préconisation d’actions (affiliation, newsletter, blogs, …).

Votre profil :

Pour ce poste nous recherchons une personne de formation bac + 4/5 école de commerce ou équivalent. Vous avez acquis une 1ère expérience dans une fonction similaire. Vous avez un goût prononcé pour l’univers de la communication et du marketing digital et vous maitrisez le webmarketing, ses différents outils et le web analytics.

Autonome, rigoureux(se), créatif(ve) et pro-actif(ve), vous êtes organisé(e) et maîtrisez la gestion multi-dossiers. Les capacités rédactionnelles, ainsi que la maîtrise d’un anglais courant sont indispensables au poste.

Des notions techniques (Photoshop, HTML/CSS, PHP/SQL…) seront appréciées.

Envoyer CV à Elodie Messer – RH Hager SAS – elodie.messer / @ / hager.fr


1 commentaire pour ce billet

  1. Karine a écrit le Lundi 7, 2011

    Bonsoir,

    Je ne qualifierais pas la voiture électrique de « propre » ou « écolo ». Du moins pas en France où la majeure partie de l’électricité est produite par les centrales nucléaires. Or, nos centrales produisent au minimum 1200 tonnes de déchets radioactifs par an, dont seulement 4% sont recyclables. Le reste est enfoui ou simplement entreposé dans des centres de stockages basés chez nous ou ailleurs (Russie principalement). Aucune solution satisfaisante n’existe encore pour se débarrasser de ces déchets radioactifs dont la durée de vie peut atteindre plusieurs dizaines de milliers d’années. Alors arrêtons de mentir aux français.
    La voiture électrique française n’est ni plus ni moins qu’une voiture nucléaire !
    Personnellement, j’adhèrerai à la voiture électrique lorsque notre énergie sera vraiment renouvelable…